La charte des utilisateurs

Dès sa création, Challes-Aviation adopte une charte de bonne conduite visant à limiter les nuisances sonores et à faciliter les relations avec les riverains. Avec l'augmentation des activités motorisées en 2014-2015, tous les utilisateurs, y compris les nouveaux, ont modifié le texte initial en demandant à en rendre les principes applicables à tous les utilisateurs, de passage ou résidents.

 version imprimable (pdf) ici

CHARTE DES UTILISATEURS DE L’AERODROME DE CHALLES LES EAUX

ARTICLE 1- GENERALITES:

La présente charte a pour but de faciliter les rapports entre les utilisateurs de la plate forme, le propriétaire de celle-ci et les riverains.

ARTICLE 2- UTILISATEURS:

Cette charte s’applique à tous les utilisateurs de la plate forme de CHALLES LES EAUX, quelle que soit la forme juridique de leur activité.

ARTICLE 3- ACCES AU TERRAIN :

L’aérodrome de CHALLES LES EAUX est ouvert à tous, sous réserve de l’application de certaines règles :

- L’accès aux hangars, taxiways et piste est réservé aux utilisateurs, propriétaires et personnel ayant une activité sur les zones sus-citées.

- La circulation automobile peut s’effectuer sur les zones prévues à cet effet à une vitesse maximum de 30 km/heure.

- Les visiteurs doivent être invités à se garer à l'entrée de l'aérodrome, ou sur le parking situé à l'est des installations pour ceux qui viennent voler en planeur ou au CLAP 73.

Les promeneurs et piétons doivent être informés des règles de sécurité de base sur l'aérodrome, en leur indiquant les cheminements qu'ils peuvent emprunter en toute quiétude.

ARTICLE 4- LIMITATION DES NUISANCES SONORES:

Afin de limiter au maximum les nuisances sonores et pour le respect de la tranquillité des riverains :

- les aéronefs utilisant la plateforme (basés ou visiteurs) doivent être équipés de dispositifs d'échappement silencieux ;

- les décollages ne doivent pas avoir lieu avant 7h30 le matin et après 19 heures trente le soir, sauf cas exceptionnel ou d’urgence ;

- les tours de piste sont interdits :

                 ¤ entre 12 h et 14 h les samedis, dimanches et fériés,

                 ¤ aux voilures tournantes et aéronefs non basés ;

- les dispositions précédentes seront introduites sur la carte VAC afin de s’imposer à tout aéronef venant se poser sur l’aérodrome ;

- le décollage des planeurs se fera, dans la mesure du possible, au treuil, sauf en cas de météo défavorable, accès aux faces est le matin, formation de pilotes remorqueurs ou dépannages.

ARTICLE 5 – AERONEFS BASES :

 Le nombre de machines à moteur sur la plateforme se limite strictement à celles actuellement basées sur l’aérodrome de CHALLES LE EAUX. Toute machine partante peut être remplacée par une autre, sous réserve de répondre aux prescriptions de l'article 4.

Toutefois, si un des usagers de la plateforme souhaite augmenter le nombre d’aéronefs lui appartenant, il ne pourra le faire qu’après avis de CHALLES AVIATION et accord de CHAMBERY METROPOLE.

ARTICLE 6 – MACHINES BASEES TEMPORAIREMENT  :

La société STRALPES est autorisée, dans le cadre de son activité, à réceptionner des aéronefs neufs ou d’occasion, en réparation ou en entretien, classification ou avant livraison à ses clients.

 

Fait à CHALLES LES EAUX, le 23 juillet 2015

Pour le CSWA,                                                                                                   Pour le CLAP 73 ,

le président JF BARRET-BOISBERTRAND                                              le président, P. BESSE

 

Pour l'ACC DE CHALLES LES EAUX:                                pour la section hélicoptère de l'ACC,

Le président, J. BORGESE                                                         le responsable, R. ECUVILLON

 

Pour STRALPES,                                                                                   pour la SARL Airmonie,

Le gérant, C. BRONDEL                                                                  le gérant, René DOUSSET

 

Pour la SAS Aviation RG,                                                                 pour l'école ULM Aim'z'air,

Le président, R. GOUBLE                                                                      le gérant, S. MAZOYER